CHIRURGIE DE L’OBÉSITÉ

L’obésité, une maladie chronique

L’obésité est l’état d’un individu ayant une masse corporelle largement supérieure à ce qui est souhaitable.
L’obésité lorsqu’elle est sévère ou massive, risque d’entraîner des difficultés dans la vie de tous les jours. Elle menace la santé et peut provoquer des maladies comme le diabète, l’hypertension artérielle, l’hypercholestérolémie, le syndrome d’apnées du sommeil, les problèmes articulaires et des conséquences psychologiques...
La chirurgie de l’obésité aide à perdre du poids durablement et à contrôler ces maladies, voir les faire disparaître.

Néanmoins, se faire opérer est une décision importante et nécessite une bonne préparation.
Il faut avant tout bien s’informer sur l’intervention et ses conditions de succès, afin de pouvoir :
- Participer pleinement à la décision et s’engager en toute connaissance de cause.
- Bien se préparer à cette intervention et à l’hospitalisation.
- Comprendre et accepter la nécessité d’un suivi régulier à vie, même si tout va bien.
Les différentes techniques de chirurgie sont efficaces pour perdre du poids durablement et ainsi réduire les affections liées à l’obésité et améliorer la qualité de vie.

Pour visiter le site dédié à cette spécialité cliquer ici

clinique de la madeleine

 

Il existe différentes techniques chirurgicales
1. Le bypass
2. L’anneau gastrique
3. La sleeve gastrectomie

Chaque intervention a ses avantages et ses inconvénients : l’équipe pluridisciplinaire vous propose l’intervention la plus appropriée à votre situation, en fonction de vos besoins et de vos facteurs de risque.

1. L'intervention du bypass gastrique consiste à réduire le volume de l'estomac et à modifier le circuit alimentaire.
Les aliments ne passent plus par l'estomac et la partie supérieure du tube digestif, ils vont directement dans la partie moyenne de l'intestin grêle.
Le bypass a donc une double action:
- Restrictive car la taille de l’estomac est réduite à un volume de 30ml (correspond à un pot de yaourt)
- Malabsorptive car une partie de l’intestin ne sert plus à digérer, les aliments suivent un trajet intestinal plus court et sont donc moins bien digérés

Le mini bypass est une évolution récente du bypass, ses avantages théoriques sont :
- Une réalisation technique plus facile, donc une intervention moins longue, de ½ h à 1 heure.
- Une réversibilité totale, relativement simple à réaliser techniquement par coelioscopie.

2. La gastroplastie (ou anneau gastrique) consiste à mettre un anneau en silicone, dont le calibre est modifiable facilement, autour de la partie supérieure de l’estomac.
L’estomac est une poche située entre l’œsophage et l’intestin grêle d’environ 1 litre.
La Gastroplastie va séparer votre estomac en deux poches : une poche supérieure de 15 à 25 cm3 (3 à 4 cuillères à soupe) et une poche inférieure.
Votre estomac est transformé en un véritable sablier, les aliments vous passer lentement à travers l’anneau gastrique.

3. L'intervention de la Sleeve gastrectomie ou " gastroplastie verticale calibrée avec résection gastrique " consiste à retirer une grande partie de l'estomac, pour former un tube.
Les aliments vont d'abord être ralentis pendant leur passage dans le tube, puis être évacués très rapidement dans l'intestin grêle.
La Sleeve agit par plusieurs mécanismes qui s'associent :
- Une restriction (comme la gastroplastie) : le volume et le calibre de l’estomac sont diminués, le passage des aliments est très ralenti, mais il n'y a aucune modification de la digestion des aliments.
- Une diminution du taux de ghrêline, qui est l'hormone de la faim, ce qui entraîne un désintérêt pour la nourriture
- Une modification de la flore bactérienne de l'œsophage, qui entraîne une modification heureuse du goût pour les aliments : les patients sont beaucoup moins attirés vers les viandes et les féculents, et plus vers les poissons et les légumes verts.

clinique de la madeleine


Docteur BOUSTANI Roland
Diplomé de la faculté de Paris VII
Spécialité(s): chirurgie Digestive et Générale
Chirurgie de l'obesité
DIU de chirurgie endocrienne et métabolique
Contact Dakar: +221 77 336 11 55
mail: Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
  
 
 
Professeur KA Ousmane
Master en Chirurgie du foie, des voies biliaires et du pancréas
Diplômé des Universités de Dakar, de Strasbourg et de Paris
Spécialité(s):
Chirurgie générale et digestive
Chirurgie de l’obésité
Coeliochirurgie
Tel: +221 33 889 94 70
MailCette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
 
 

CHIRURGIE

La cœliochirurgie, que nous pratiquons depuis plusieurs années, permet une chirurgie dite « à ventre fermée » à l’aide d’un système vidéo par des orifices miniatures.

Elle est encore appelée laparoscopie ou cœlioscopie. Elle confère aux patients un bénéfice esthétique certain (par l’absence de cicatrices d’incisions opératoires), une diminution très considérable de la douleur postopératoire, un raccourcissement notable de la durée d’hospitalisation et une reprise rapide des activités.

Avec notre équipement ultra-performant de dernière génération (ultracision, agrafeuses endoscopiques…), la cœlioscopie nous permet de proposer la chirurgie de l’obésité , particulièrement la « Sleeve Gastrectomy » qui procure de très bons résultats (perte de poids de 65 à 70%, meilleur équilibre des affections liées à l’obésité : diabète, hypertension artérielle, syndrome d’apnée du sommeil et douleurs articulaires).

Une grande première dans le traitement chirurgical de l’obésité au Sénégal : l’opération, effectuée avec succès, a eu lieu le 19 juin 2014 à la clinique de la Madeleine.

"En Afrique sub-saharienne, 23% des hommes adultes et 30% des femmes souffrent de surpoids ou sont obèses. On s'attend à ce que ce pourcentage double dans les 20 prochaines années".

L'obésité est devenue de nos jours un fléau dans le monde et constitue un problème de santé publique. On parle même "d’épidémie mondiale d'obésité".

Il est aujourd’hui démontré et accepté qu’en faisant maigrir les personnes en surpoids et les obèses, on les protège contre de nombreuses complications de l’obésité tels l’arthrose, l’hypertension artérielle, l’insuffisance coronaire, les maladies cardiaques, le diabète de type II (diabète non insulino-dépendant), l’insuffisance respiratoire et les apnées du sommeil.

clinique de la madeleine

Le traitement chirurgical de l’obésité, encore appelé chirurgie bariatrique est de ce fait une avancée thérapeutique majeure et représente le seul traitement ayant prouvé sa supériorité sur l'amélioration de l'espérance de vie des obèses.En plus de traiter et de prévenir les complications déjà décrites plus haut, la chirurgie de l’obésité améliore la vie quotidienne des personnes obèses ou en surpoids, ainsi que leur vie familiale et sociale qui était affectée par les préjugés et le regard des autres. Elle améliore de ce fait très sensiblement l’estime de soi.

Pour visiter le site dédié à cette spécialité cliquer ici

La sleeve par cœlioscopie est une chirurgie « à ventre fermée » à l’aide d’un système vidéo par des orifices miniatures. Elle confère aux patients un bénéfice esthétique certain (par l’absence de cicatrices d’incisions opératoires), une diminution très considérable de la douleur postopératoire, un raccourcissement notable de la durée d’hospitalisation et une reprise rapide des activités.

La sleeve gastrectomy qui est une alternative à l’anneau gastrique est une technique très efficace qui consiste en une réduction de 2/3 ou de 3/4 de l’estomac. Il y a une satiété précoce et durable sans modification du trajet et de l’absorption des aliments.

La chirurgie vasculaire est la spécialité qui s’occupe des artères et des veines.

Les artères, lorsqu’elles sont pathologiques, doivent être débouchées lorsqu’elles sont rétrécies voire obstruées par des dépôts de cholestérol (athérome), ou des caillots sanguins par exemple.

Dans certains cas, des anévrysmes peuvent se former, et il faut les opérer avant qu’ils ne risquent de se rompre. La chirurgie des veines s’adresse principalement aux varices, responsables de symptômes parfois handicapants, et de mauvais état des jambes (causant ce qu’on appelle un ulcère veineux dans les cas évolués).

clinique de la madeleine